Lutte contre la fraude à la CAF, l’organisme souhaite suivre les séjours à l’étranger de ses bénéficiaires

Dans la lutte contre la fraude à la CAF, cette dernière souhaite aujourd’hui suivre les séjours à l’étranger de ses bénéficiaires. En effet, l’Etat va mettre les bouchées doubles et arrêter toute personne qui tente d’en profiter illégalement. Ici, le but est de restituer les minima sociaux aux personnes concernées.

publicité

Lutte contre la fraude à la CAF, les nouvelles mesures mises en place

Parmi les conditions principales pour toucher les aides de la CAF figurent celle de la résidence. En effet, il faut aujourd’hui rester au moins 9 mois de l’année sur le territoire Français. Cependant, pour le moment, c’est une chose difficile à prouver pour de nombreuses caisses. Tout reste effectivement déclaratif sur l’honneur et l’administration ne peut compter que sur la bonne foi de ses bénéficiaires. Toutefois, il existe quand même quelques manières de contrôler cela comme la prise de rendez-vous chez les allocataires. D’ailleurs, c’est la stratégie de Pôle Emploi pour s’assurer que les demandeurs suivent leurs démarches pour retrouver un travail.

publicité

En outre, la CAF compte vérifier les flux bancaires et les factures d’électricité ainsi que les quittances de loyer. Cependant, il est également très facile de sous-louer son appartement et de vivre à l’étranger tout en touchant les aides de l’Etat. Ainsi, une meilleure solution serait de surveiller les déplacements des bénéficiaires.

publicité

« Flicage » des déplacements des allocataires pour bientôt

Afin de suivre le déplacement des allocataires des différentes aides, le gouvernement pourrait demander à avoir accès au fichier PNR des compagnies aériennes. Celui-ci permet de traquer les vols de chaque Français et est surtout utilisé pour lutter contre le crime organisé et le terrorisme.  En ce sens, l’idée que la CAF puisse s’en servir n’a rien d’une perspective réjouissante pour les bénéficiaires. De plus, d’un point de vue de respect de la vie privée, elle est tout à fait critiquable. D’ailleurs, la CNIL est actuellement opposée à cette proposition.

publicité

Selon la CNIL, cela pourrait porter une atteinte grave au respect de la vie privée et à la protection des données personnelles. Ce système concerne effectivement un grand nombre de personnes. Or, de nombreuses informations y sont stockées. Ainsi, pour le moment, l’affaire est à suivre et rien n’a encore été décidé.

publicité

D’autres publications dans 

defi-logique-testez-votre-qi-pour-trouver-le-code-a-3-chiffres-en-moins-de-40-secondes

Défi logique : Testez votre QI pour trouver le code à 3 chiffres en moins de 40 secondes

horoscope-du-20-au-26-mai-la-chance-sourit-enfin-a-un-signe-il-va-gagner-une-grosse-somme-dargent

Horoscope du 20 au 26 mai : la chance sourit enfin à un signe, il va gagner une grosse somme d’argent

metabolisme-lent-ces-aliments-permettent-de-laccelerer-en-seulement-une-semaine

Métabolisme lent : ces aliments permettent de l’accélérer en seulement une semaine

escalopes-de-poulet-et-epinards-une-croute-exterieure-croustillante-est-irresistible

Escalopes de poulet et épinards : une croûte extérieure croustillante est irrésistible

puree-de-pommes-de-terre-au-micro-ondes

Purée de pommes de terre au micro-ondes

remede-diy-pour-se-debarrasser-definitivement-de-la-poussiere-sur-les-fenetres-et-les-rebords

Remède DIY pour se débarrasser définitivement de la poussière sur les fenêtres et les rebords