Risques liés à l’utilisation du GPS, une application avec laquelle il faudra faire attention

Dans cet article, nous allons vous dévoiler les risques liés à l’utilisation du GPS. En effet, malgré ses avantages, il ne faut pas oublier que la technologie peut affecter le cerveau. Malheureusement, cette application ne représente pas une exception.

publicité

Risques liés à l’utilisation du GPS

Aujourd’hui, l’utilisation des téléphones portables pour s’orienter fait partie de notre nature. Que l’on aille au parc, qu’on fasse les courses ou qu’on aille au restaurant, il suffit d’entrer l’emplacement sur le téléphone et le tour est joué. Or, cette habitude nous exposerait à certains risques non-négligeables. D’ailleurs, nos déplacements peuvent être tracés et nos habitudes et nos rencontres ne sont plus que des données de profilage. Cependant, ce n’est pas le seul risque associé à l’utilisation fréquente d’appareils de navigation numérique. En effet, bien qu’elles soient utiles, ces innovations peuvent abrutir le cerveau. Auparavant, s’il fallait réfléchir et mémoriser, ce n’est plus nécessaire aujourd’hui avec l’avancée de la technologie. Or, cela peut avoir des effets négatifs sur le plan cognitif.

publicité

Il faut savoir que la dépendance à l’égard des systèmes d’orientation numériques affecte fortement notre capacité générale à nous orienter. En fait, le cerveau comporte des structures dédiées à la tâche complexe de la recherche d’itinéraires. L’hippocampe, en particulier, est d’ailleurs profondément associé au soutien de la mémoire spatiale, de la navigation et de la cartographie mentale. Le plus inquiétant est le fait que la mémoire spatiale n’est pas seulement utilisée par notre cerveau pour l’orientation. Elle affecte également de nombreux autres mécanismes de raisonnement. En ce sens, si nous ne l’entraînons pas, de nombreux autres aspects de notre esprit risquent d’être affectés.

publicité

Risque de perte des capacités d’orientation

Avec l’âge, la mémoire diminue mais il est tout à fait possible de ralentir la perte de fonctions cognitives en restant mentalement actif. D’ailleurs, vous pouvez exercer la mémoire de l’hippocampe par l’exploration de la navigation spatiale. Ainsi, si la capacité spatiale est un élément essentiel de l’activité mentale, il ne serait pas très judicieux d’abandonner complètement cette capacité.

publicité

Le fait que les applications de navigation nous traitent comme des passagers passifs inhibe notre capacité à créer des cartes mentales correctes de notre environnement. Or, cela affecte également l’hippocampe qui est crucial pour la santé du cerveau. En outre, cette façon de faire des navigateurs GPS nous prive de notre capacité à prendre des décisions.

publicité

D’autres publications dans 

defi-logique-testez-votre-qi-pour-trouver-le-code-a-3-chiffres-en-moins-de-40-secondes

Défi logique : Testez votre QI pour trouver le code à 3 chiffres en moins de 40 secondes

horoscope-du-20-au-26-mai-la-chance-sourit-enfin-a-un-signe-il-va-gagner-une-grosse-somme-dargent

Horoscope du 20 au 26 mai : la chance sourit enfin à un signe, il va gagner une grosse somme d’argent

metabolisme-lent-ces-aliments-permettent-de-laccelerer-en-seulement-une-semaine

Métabolisme lent : ces aliments permettent de l’accélérer en seulement une semaine

escalopes-de-poulet-et-epinards-une-croute-exterieure-croustillante-est-irresistible

Escalopes de poulet et épinards : une croûte extérieure croustillante est irrésistible

puree-de-pommes-de-terre-au-micro-ondes

Purée de pommes de terre au micro-ondes

remede-diy-pour-se-debarrasser-definitivement-de-la-poussiere-sur-les-fenetres-et-les-rebords

Remède DIY pour se débarrasser définitivement de la poussière sur les fenêtres et les rebords