Effets de la cuisson sur le basilic, pourquoi faudrait-il le préférer cru ?

A travers cet article, nous allons vous dévoiler les effets de la cuisson sur le basilic. En effet, certaines personnes ont l’habitude de le consommer cuit et pourtant, ce ne serait pas toujours une bonne idée. Ainsi, il serait plus sage de le manger cru ou de l’incorporer en fin de cuisson.

publicité

Importance des herbes en cuisine

En cuisine, les herbes sont un ingrédient précieux capable d’ajouter de la saveur, de l’arôme et de la vivacité aux plats. D’ailleurs, il existe dans la nature un large éventail de variétés d’herbes dont chacune possèdes ses propres caractéristiques. Parmi les plus courants, on peut compter le basilic, le persil, le thym, le romarin, la sauge, la menthe et la coriandre. Fraîches ou séchées, ces herbes aromatiques offrent généralement une saveur plus intense et un arôme plus parfumé. Elles libèrent surtout leurs huiles essentielles pendant la cuisson conférant ainsi une saveur particulière aux plats.

publicité

Toutefois, il est important de comprendre comment et quand les utiliser correctement pour obtenir les meilleurs résultats. En guise d’exemples, les herbes aromatiques à feuilles tendres comme le basilic et le persil sont généralement ajoutées crues ou vers la fin de la préparation. De cette façon, elles peuvent conserver leur saveur fraîche et vibrante. Ainsi, l’idéal serait de les utiliser pour parfumer les salades, les sauces, les soupes et les plats de poisson. En ce qui concerne les herbes à feuilles plus robustes comme le thym, le romarin et la sauge, elles sont adaptées aux longues cuissons car elles résistent bien à la chaleur. C’est pourquoi, elles peuvent être ajoutées dès le début de la préparation.

publicité

Effets de la cuisson sur le basilic

Pour le basilic en particulier, c’est un ingrédient clé de la cuisine méditerranéenne. Cependant, ses origines sont très anciennes et viennent de l’Inde. Utilisé à la fois comme assaisonnement et comme ingrédient principal dans de nombreux plats, le basilic possède une place de choix dans notre cuisine. Toutefois, bien qu’il puisse être utilisé aussi bien cru que cuit, l’idéal serait de ne pas le cuire à une certaine température. Plus précisément, il ne faudrait pas dépasser les 50°. En effet, à ce stade, l’herbe a tendance à perdre de son intensité et de son arôme. De même, elle peut acquérir un goût amer qui se fait ressentir dans les plats. Ainsi, il est important de faire très attention à la température de cuisson. L’utilisation du basilic frais permet donc de préserver son arôme et ses saveurs caractéristiques.

publicité
publicité

D’autres publications dans 

regime-cram-la-technique-efficace-pour-perdre-4-kilos-en-3-jours

Régime Cram : la technique efficace pour perdre 4 kilos en 3 jours

comment-conserver-la-salade-et-les-tomates-au-refrigerateur

Comment conserver la salade et les tomates au réfrigérateur ?

test-dintelligence-serez-vous-pret-a-stimuler-votre-cerveau-et-a-resoudre-lequation-1-40-en-ne-deplacant-que-2-allumettes

Test d’intelligence : serez-vous prêt à stimuler votre cerveau et à résoudre l’équation 1-4=0 en ne déplaçant que 2 allumettes ?

horoscope-ces-signes-du-zodiaque-vont-vivre-une-trahison-tres-douloureuse

Horoscope : ces signes du zodiaque vont vivre une trahison très douloureuse

gateau-au-chocolat-kinder-une-gourmandise-moelleuse-a-volonte

Gâteau au chocolat Kinder : une gourmandise moelleuse à volonté

test-dobservation-visuelle-si-vous-avez-des-yeux-daigle-reussirez-vous-a-trouver-le-numero-817-parmi-812-en-12-secondes

Test d’observation visuelle : si vous avez des yeux d’aigle, réussirez-vous à trouver le numéro 817 parmi 812 en 12 secondes ?